Les Morvandiaux résistent  
 
Accueil
 
Statuts
 
Actualités
 
METHANISATION
 
Projet encochonnement
 
AG de SEVE depuis 2004
 
Collectif contre l'Encochonnement
 
Première bataille
 
Seconde Bataille
 
Troisième Bataille
 
Actions Diverses

L’AUTUNOIS MORVAN ENTRE EN RESISTANCE :

L'Association SEVE en MORVAN est créée

 

- Nous réagissons massivement contre ce projet.

   SEVE recueille plus  de 1400 signatures  pour une pétition contre la 

   cochonnerie (dont 1200 signatures dans les délais de l’enquête publique)    

    Mais l’enquêteur public ne comptabilisera qu’une seule pétition.............

     car le texte était identique !!!

 

- Nous  constituons  un  comité  de  défense,  puis  l’Association  SEVE  (Santé  Eau  Vie Environnement)  est officielle le 21  Août (publication au JO du 21 Août 2004)

 

-Nous recrutons rapidement plus de 400 adhérents fortement mobilisés et mobilisables

 

- Nous informons la population des 6 communes concernées par des inscriptions sur les routes, et par la diffusion de tracts

 

- Nous organisons  quatre journées d’exposition à Autun (Halle d’Hallencourt)

 

- Nous alertons tous les Politiques concernés

 

- Nous organisons une conférence débat à AUTUN  le 30 septembre 2004 avec Corinne LEPAGE et André POCHON - Eleveur Breton en retraite,- réunissant près de 300 personnes

   (Voir la page Conférence Débat)

- Nous sommes à l’initiative, d’une réunion à la Préfecture rassemblant les

 Présidents  des SIVOM, et un certain nombre de Maires (dont celui d’Autun) concernés par le projet

 

- Nous sommes reçus à plusieurs reprises, par le Sous Préfet d’Autun, par le Président et le Vice Président chargé de  l’Agriculture du Conseil Régional

 

- Nous continuons de travailler en collaboration avec l’association voisine

« Autun Morvan Ecologie »

 

- Nous rejoignons la Coordination Nationale de Lutte Contre les Elevages

  Industriels

 

- Nous prenons contact avec l’association ANPER TOS, spécialisée dans ce type de problèmes, et décidons d’unir nos forces et nos compétences.

 

- Nous prenons contact avec le Ministère de l’Environnement

 

- Nous supportons la pression des Politiques, des industries agro alimentaires, de la FDSEA.  

   (N’oublions pas que le Ministère de  l’Agriculture a financé, conjointement avec le Conseil Régional,  le développement des cochonneries sur notre région)

 

- Nous interrogeons les services administratifs concernés qui répondent souvent très tardivement

         Exemple : Après l’intervention des Maires des communes  concernées par le projet, le préfet  ordonne une expertise par les   services de la DIREN le 7 Octobre 2004.  Cette expertise  est réalisée le  11 Octobre 2004 et contraint la préfecture à modifier le plan d’épandage proposé à l’enquête publique (plan daté du 26 Octobre 2004)

 

 La préfecture nous communiquera le rapport DIREN et le nouveau plan d’épandage fin Juin  2005 … soit près de 9 mois après mais seulement 3 semaines avant la réunion du Comité d’hygiène Départemental, qui est chargé de donner un avis officiel !!!.

 

 

© 2016